Logo
Page
Philosophie
AW

DANS LES VIGNES, LES PRATIQUES CULTURALES SONT RESPECTUEUSES DE L’ENVIRONNEMENT

 » En vignes comme en cave, tout au long du processus de production des raisins puis de l’élaboration des vins, le vigneron est confronté à des choix qui conditionnent la qualité du produit final. Respect de l’environnement et des hommes, interprétation et révélation du terroir oublié de Flavigny-Alésia, sont les devises qui guident le domaine dans ses orientations techniques et philosophiques. » 

« La biodiversité instaure une coopération entre les espèces et conduit à la régulation des populations rendant inutile l’utilisation de produits chimiques destructeurs de vie. »

DANS LES VIGNES, LES PRATIQUES CULTURALES SONT RESPECTUEUSES DE L’ENVIRONNEMENT

La vigne à Flavigny est conduite en lyre. Le domaine s’est engagé depuis plusieurs années dans l’adoption de pratiques culturales saines pour l’homme, la vigne et la nature.

Ainsi, des préparations à base de plantes sont élaborées au domaine. Purins et décoctions à base de prêle et d’ortie s’avèrent efficaces contre le mildiou et l’oïdium, les deux principales maladies de la vigne.

Et contrairement à un traitement classique, ces préparations renforcent les décences naturelles de la vigne grâce aux éléments qu’elles contiennent.

L’AUXOIS OFFRE UN CADRE NATUREL QUI AIDE LA PRATIQUE D’UNE AGRICULTURE PROPRE

Depuis la renaissance du domaine, aucun insecticide n’a été épandu. Outre l’évidence éthique, les piégeages d’insectes ont toujours révélé des populations de nuisibles bien en dessous du seuil d’intervention.

Il est maintenant prouvé que l’environnement des vignes, constitué de haies, de meugers, de bosquets, de bois, de prairies et de pâtures, favorise une grande biodiversité animale et végétale. Ainsi, un équilibre entre les diverses espèces s’établit naturellement.

« Le sol est un organisme vivant qui doit être appréhendé avec la plus grande délicatesse car il est la clé de l’expression du terroir. »

SOUS LE RANG ET À PROXIMITÉ DES CEPS, LE LABOUR EST LA SEULE PRATIQUE UTILISÉE POUR MAÎTRISER L’INVASION DE LA FLORE SAUVAGE.

L’objectif n’est pas le « zéro herbe ». Tout en contenant sa prolifération, la présence d’une flore sauvage variée plus connue sous le nom de mauvaise herbe est indispensable au maintien de la vie du sol.

Dans ce cadre, les zones enherbées, utiles pour le passage des tracteurs, ne sont plus tondues systématiquement. Dès la fin de la période de risque de gelées de printemps, les herbes folles et fleurs sauvages deviennent le théâtre d’un ballet incessant d’insectes et autres araignées. Le sol n’est plus appréhendé comme un vulgaire substrat mais comme un être vivant à l’origine de la vie. Et cette bonne activité de la vie microbienne de la terre favorise l’expansion des racines en profondeur jusqu’à la roche mère pour y puiser les nuances du sacro saint terroir.

ALIGOTÉ – CÉSAR – PINOT BEUROT – AUXERROIS – CHARDONNAY  – PINOT NOIR

LE DOMAINE PRODUIT LES TROIS CÉPAGES BOURGUIGNONS, AINSI QUE DES CÉPAGES PLUS RARES

« Une attention particulière est portée sur la qualité des raisins de sorte que le travail en cuverie se réduit à accompagner le millésime. »

LES CÉPAGES BOURGUIGNONS

Les raisins blancs de Chardonnay et d’Aligoté sont pressés en vendange entière foulée avec des temps d’égouttage longs. Les fermentations se déroulent en fûts de chêne. L’élevage sous bois n’excède pas 12 mois. Les soutirages ont lieu avant les vendanges et l’élevage se poursuit en cuves sur lies fines pendant 4 mois.

Les raisins de Pinot Noir sont triés, en partie éraflés, encuvés par gravité. La macération pré-fermentaire à froid est courte et obtenue naturellement en vendangeant les raisins le matin. La cuvaison dure environ trois semaines. L’élevage, de 12 mois, se déroule dans un cellier refroidi rapidement après l’entonnage du vin nouveau afin de retarder la fermentation malolactique jusqu’au printemps.

Les soutirages interviennent après les vendanges de l’année suivante pour un second élevage de 5 mois sur lies fines, en cuves.

PINOT BEUROT, CÉSAR, AUXERROIS

sont des cépages plus rares en Bourgogne. Leur vinification est plus innovante et adaptée aux caractères des raisins.

Le Pinot Beurot s’exprime davantage avec une macération pelliculaire. Pour l’élaboration du rosé, la macération dure jusqu’à 36 heures selon les années.

L’Auxerrois est un cépage très expressif  dont les arômes sont préservés grâce à une fermentation alcoolique à basse température, et un élevage en cuve.

Le César (rouge) est un cépage rustique dont la vinification ne peut être réussie que si le plus grand soin a été apporté à la vigne. Notamment, le César ne supporte pas un rendement élevé. En outre, un effeuillage précoce permet une bonne maturation des raisins qui ont particulièrement besoin de soleil et de chaleur. Enfin, les raisins doivent être vinifiés avec une grande délicatesse.

Contact

Domaine de Flavigny-Alésia

Le Domaine est ouvert de 10h à 18h. The Domaine is open from 10am to 6pm.